EMERGENCY ROOM

Le titre : Wheeltappers and shunters

L’artiste : Clinic

Le format : 33T/30 cm

La date de sortie : 2019

Le genre : Musique de nuit.

C’est qui ?: Des gars de Liverpool.

Qui joue dessus ?: A.Blackburn / B.Campbell / J. Hartley / C.Turney.

Comment ca sonne ?: Son bizarroïde et déformé,  un peu comme en boite de nuit vers 4h du matin.

Si c’est une réédition ou un vieux machin, est-ce que ça a bien vieilli ?

Sans objet.

Ce qu’on en pense:

Depuis presque vingt ans, ce groupe de Liverpool, qui monte sur scène déguisé en chirurgien (masque compris), sort des albums d’une qualité constante. C’est le genre de groupe qu’on aime d’avantage pour la façon dont il sonne que pour ses compositions. Même si les chansons sont bonnes, c’est le son du groupe qui le singularise. On pourrait presque leur appliquer le mot de John Peel à propos de The Fall : « Always different, always the same ». Ici c’est le son qui change à chaque album, tout en restant similaire au « cahier des charges » initial: beaucoup d’écho,  effet sur la voix (ou alors le chanteur mâche un très gros chewing-gum…) / riffs joués à l’orgue / rythme entêtant.

La déclinaison 2019 se rapproche du son des albums des années 2000, en mettant cette fois en avant la basse. On ne comprend absolument rien de ce que raconte le chanteur (il doit chanter avec son masque) mais on s’en fout, c’est super.

Comme quoi à Liverpool, y’a pas que les Rolling Stones.

Il y a la photo d’un gros gorille placée en insert dans l’album. On trouve cela super cool.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s