MANGE TES MORTS

Le titre : Electrophonic Tonic

L’artiste : Sonic’s Rendezvous Band

Le format :33T/30 cm.

La date de sortie : 2018

Le genre : Gros défouraillage

C’est qui ?: Un ex-MC5, un ex-Stooges, un ex-Rationals, et un quatrième parce qu’il fallait bien que quelqu’un tienne la basse.

Qui joue dessus ?:  Fred Smith (Wouhaou !), Scott Morgan, Guy Rasmussen, Scott Asheton (Oulalalala!)

Comment ca sonne ? : Furieux

Si c’est une réédition ou un vieux machin, est-ce que ça a bien vieilli ?

Enregistrements remixés en 2018 par le label Espagnol « Bang! Records ». Portent bien leur nom eux, car le résultat est explosif. Remarquez, c’est des Basques…

Ce qu’on en pense:

Vu l’ascendance de ses membres (Stooges, MC5, The Rationals), Sonic’s Rendezvous Band est parfois considéré comme un « supergroupe ». Vous savez, ce genre de formation où se réunissent des membres venant de groupes célèbres, pour un résultat du genre montagne accouchant d’une souris.

Ici, rien de tout cela. Le groupe produit le rock’n’roll le plus furieux qui soit, a l’égal des Stooges ou du MC5 (si,si, sans exagérer). Formé en 1974, et en activité jusqu’en 1980, le groupe n’a pourtant produit qu’un unique enregistrement studio, le single « City Slang ». Un morceau hallucinant de fureur, une décharge électrique inouïe, à en perdre ses cheveux. C’est pas dur, si l’écoute de « City Slang » (volume à fond, évidemment) vous laisse de marbre, c’est que vous n’aimez pas le Rock’n’Roll. C’est pas grave, mais on vous plaint un peu quand même. De surcroit, le reste de la production du groupe est à l’avenant. Principalement constituée d’enregistrements live. D’une qualité et d’une puissance électrisante.

Sorti à l’occasion de la découverte d’un deuxième enregistrement studio du groupe (« Electrophonic Tonic »), ce disque rassemble leurs deux seuls enregistrements connus et une série de captations live du groupe. Et alors là…C’est d’une telle qualité qu’on se demande si c’est vraiment enregistré live. Quoi qu’il en soit, on écoute abasourdi neuf morceaux étourdissants. Une véritable épiphanie électrique. Et après on va nous dire qu’ »Idles » c’est un groupe de rock….

PS : si cela vous intéresse, il existe sur l’album live « Second Chance » (disponible uniquement en CD…) une version live tonitruante du morceau « City Slang », pouvant à l’aise être considérée comme un des plus grand moment de rock’n’roll jamais enregistré sur scène. Les gens dans la salle ont du s’évanouir, c’est pas possible autrement. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s