PERFIDE ALBION

Le titre : Uppers

L’artiste : TV Priest

Le format : 33T/30 cm.

La date de sortie : 2021

Le genre : The Fall-like

C’est qui ?: Un groupe de Londres

Qui joue dessus ? : Charlie Drinkwater, Alex Sprogis, Nic Bueth, Ed kelland

Comment ca sonne ? : Comme un groupe anglais du début des années 80, avec le son d’aujourd’hui. Bizarre.

Si c’est une réédition ou un vieux machin, est-ce que ça a bien vieilli ?

Sans objet

Ce qu’on en pense:

Depuis la mort de Mark E Smith, il semblerait que plusieurs groupes entreprennent de prolonger l’éternelle crise atrabilaire du musicien le plus désagréable qu’ait compté la ville de Peter Hook. Comme si d’un seul coup c’était permis. Du genre : «Il est mort, on est sur de ne pas se faire insulter!». Il n’y a que Pavement qui n’avait pas compris qu’il fallait attendre, peut-être parce que c’était un groupe américain.

En effet, ces groupes comme TV Priest, sont tous anglais. La presse parlera de post-punk, mais on devrait plutôt dire post-post-punk. Ou bien fake-post-punk ? Non, ça ne passerait pas.

Comme The Fall, TV Priest produit une musique où il n’y pas de chansons. A la place : un rythme et un type qui râle façon « chanter-parler ». Comme The Fall, ce genre de musique est l’expression du « Northern white crap that talks back » (The NWRA – Mark E Smith – Acte II – Scène 3). Un truc qui revient à la mode en Angleterre, apparemment. Sauf qu’être à la mode, c’est différent d’avoir été docker à Manchester dans les années 70. Si en plus on vient de Londres…

Dans le cas de TV Priest, l’ensemble apparaît maniéré, dans le sens où on l’entend en Peinture, c’est à dire « à la manière de ». Au XIXème siècle, on qualifiait de « peinture pompier » ce genre d’approche (les musées de province en sont remplis). Au XXIème, on peut attribuer à ce genre de groupe le même épithète. 

Entre les mecs qui refont Gang Of Four, les mecs qui refont Joy Division, les mecs qui refont The Fall, on n’en peut plus. 

Au bout de 3 écoutes on range le disque et on ressort « Hex Enduction Hour » ou « This Nation’s Saving Grace ». Heureusement qu’ils ne sont pas à portée de baffes  du paradis, d’où Mark E Smith, on en est certain, les insulte copieusement entre deux pintes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s